Toute chose créée est constituée de vibrations, de sons.

Cependant si dans la nature, les sons restent purs ( le bruit du vent dans les arbres, celui d’une chute d’eau dans une cascade….,) le cerveau humain les perçoit directement, sans déformation. On peut dire, ainsi, qu’il est sur la même longueur d’onde, en accord avec son environnement.

Par contre, une langue parlée est une suite de sons qui se sont déformés dans le temps et oblige le cerveau à les décrypter.
Le Kototama, c’est donc revenir à la pratique des sons purs en prononçant les 5 voyelles (a,e,i,o,u), qualifiées de sons mères et les 8 rythmes pères (s,k,t,h,y,l,m,n,k) dans des ordres différents. Le mariage des deux séries engendrant les 32 sons fils et les 17 sons cachés

en savoir plus