Yang Sheng

Le Yang Sheng ou comment nourrir son principe vital

« Il faut creuser un puits avant d’avoir soif » proverbe chinois »

Pour la médecine traditionnelle chinoise la santé c’est avant tout respecter un certain nombre de règles comportementales, la maladie étant considérée comme la résultante d’un déséquilibre intérieur. Prendre soin de son corps avant que les symptômes apparaissent, en étant la clef.

Yang Sheng

1- Une alimentation juste et adaptée.

Hippocrate, le père de la médecine grecque et occidentale disait que l’aliment est notre premier médecin. Il en va de même dans la médecine chinoise.

2- Savoir respirer correctement

Le poumon en médecine traditionnelle chinoise est considéré comme étant le père du Qi et du sang. C’est dire l’importance de bien respirer. Nourrir les cellules et les organes grâce à un bon apport en oxygène permet aussi de bien les nettoyer.

3- Une bonne gestion des émotions

Avoir des émotions est synonyme de vivre. Pourtant si l’une d’entre elle est en déséquilibre, elle impacte automatiquement l’organe concerné. La règle est donc là aussi celle du juste milieu, ni trop, ni trop peu et dans tous les cas savoir les maîtriser.

La santé est la résultante de ces trois grands principes et chaque cours de Qi Gong est l’occasion de les aborder un peu plus en profondeur.

En savoir plus sur la medecine chinoise
Pour de plus amples informations, nous contacter